Syrie : François Hollande se trompe d’objectif

Communiqué de presse d'Axel PONIATOWSKI - Vice-Président de la Commission des Affaires étrangères Député du Val d’Oise

 

Syrie : François HOLLANDE se trompe d’objectif

 

Le discours de François Hollande lors de la Conférence des Ambassadeurs de ce jour a été une nouvelle fois l’occasion de constater que le Président de la République s’entête dans ses erreurs en ce qui concerne la situation en Syrie.

 

A force de faire de Bachar El Assad une obsession qui semble virer à l’obsession personnelle, comme en a témoigné sa tentation irresponsable d’engager la France, seule, dans le conflit, François Hollande persiste dans son erreur qui consiste à ne pas prendre en compte l’évolution de la composition et des rapports de forces au sein de l’opposition en Syrie.

 

En effet, ce sont aujourd’hui les djihadistes et non l’Armée Syrienne Libre qui diminuent cette opposition sur le terrain. Ainsi, en allant au bout de la logique, le discours de François Hollande revient à conduire que la Syrie soit livrée à l’Etat Islamique qui est la vraie menace au Moyen Orient mais également pour l’Occident en raison de la déstabilisation complète de cette région stratégique.

 

A vouloir se donner bonne conscience, le risque est de s’aveugler, ce qui est encore plus dangereux.

SYRIE

bonsoir Monsieur,
je suis tout à fait d'accord avec vous, mais nous avons le pire président de touyte la 5éme république. quelle incompétence. quel aveuglement !
cordialement
Patrick BENOIT
80260 FLESSELLES