Prévenir le recrutement d’individus fichés « S » au sein du personnel de l’éducation nationale

« Toute décision de recrutement doit être précédée d’une enquête administrative destinée à vérifier si la personne concernée fait l’objet d’une menace grave à la sécurité publique ou la sûreté de l’Etat ». A travers l’article unique de sa proposition de loi, Laurent Wauquiez député de Haute-Loire suggère de prévenir le recrutement d’individus faisant l’objet d’une fiche « s » et constituant une menace grave à la sécurité publique et la sûreté de l’Etat dans les établissements scolaires.

Face à un ennemi, qui ne connaît aucune limite, il est de notre devoir de renforcer la protection des établissements scolaires de notre pays. Cela passe par un renforcement de notre arsenal législatif puisqu’il est aujourd’hui impossible aux employeurs publics (maires, présidents de conseils départementaux,…) de vérifier préalablement les risques de recrutement d’individus radicalisés et suivis par les services de renseignements au cours des procédures de recrutement des personnels ayant vocation à exercer dans les établissements scolaires.

Il en va de la sécurité de nos enfants et j’y souscris totalement.