Après cinq ans de Hollande, la France n’a pas les moyens de tenter une nouvelle aventure politique hasardeuse

 

 

Le 28 février 2017

 

Après cinq ans de Hollande, la France n’a pas les moyens

de tenter une nouvelle aventure politique hasardeuse

 

En cette fin du mois de février, après la tempête médiatique qui s’est déchainée autour de notre candidat depuis un mois, il me semble important de m’adresser à vous. D’abord pour remercier et féliciter tous les militants ou sympathisants, qui malgré un climat parfois hostile, sont mobilisés sur le terrain et ne lâchent rien dans l’adversité afin de préserver toutes les chances de la droite et du centre d’être au rendez-vous de cette élection présidentielle mais aussi et surtout au rendez-vous du redressement de notre pays.

C’est ensuite l’occasion pour moi de dire que je peux comprendre tous ceux qui ont été ébranlés par les derniers évènements. Il n’est pas de ma responsabilité de juger ce qui est bien ou mal, a fortiori sur un plan judiciaire mais si ce « feuilleton » peut contribuer à faire évoluer certaines pratiques politiques, c’est une bonne chose.

Pour autant, ce que je veux vous dire aujourd’hui en tant que Président de la fédération des Républicains du Val-d’Oise, c’est qu’il est plus que jamais impératif de regarder sereinement, presque froidement, les enjeux et défis qui se présentent à nous et à la France dans les semaines qui viennent et pour les années à venir.

Les options présentées par les concurrents de François FILLON, quand ils présentent un programme, font au contraire la démonstration qu’il n’y a pas d’alternative possible. François FILLON a créé à l’occasion de la primaire un immense élan non seulement d’espoir mais de crédibilité dans l’action de redressement dont la France a tant besoin afin de préserver notre équilibre de vie et protéger les Français.

Alors que François FILLON présente un programme solide, cohérent, courageux et réaliste pour redresser le pays, le Front National propose ni plus ni moins de provoquer le naufrage de la France notamment au travers de son programme économique totalement absurde et dangereux. La sortie de l’euro et de l’Europe qu’il préconise n’a rigoureusement rien à voir avec le Brexit. Les conséquences seraient autrement plus graves avec un retour au Franc et donc une dévaluation immédiate de 25% et avec l’explosion de la dette française qui augmenterait de 430 milliards d’euros passant de 2 160 milliards d’euros à 2 600 milliards d’euros. De DETTES!! Les taux d’intérêt augmenteraient de 3 à 4%, alourdissant le remboursement de la dette de la France mais aussi celle des entreprises. Le danger est réel comme en témoigne la pression déjà ressentie en ce moment même sur les taux d’intérêt en France en raison de la seule crainte de nos partenaires financiers au vu des sondages. Et ce n’est pas tout. Le programme du Front National c’est également la promesse d’une épargne des Français sacrifiée, qui serait amputée de plus de 25%, d'une chute de 15% de notre PIB et donc de la destruction de millions d'emplois. En réalité, le programme du Front National c’est la réalisation de ce contre quoi François FILLON nous mettait en garde dès 2007 : "un Etat en faillite".

Si certains critiquaient le programme de redressement de François FILLON en le jugeant trop brutal, comment qualifieraient-ils le programme ravageur du Front National ??

Alors que François FILLON présente un programme solide, cohérent, courageux et réaliste, M. MACRON revendique officiellement son immaturité et son inexpérience. Je veux bien que « l’ambiance » soit à la défiance et à l’anti-parlementarisme un peu facile qui serait la cause de tous les maux de la France, mais soyons sérieux ! On parle du futur Président de la République française ! Pas du gagnant d’une émission de télé-réalité ! Les Français, par leurs jugements, leurs colères légitimes, appellent à un besoin de sérieux et de résultat politique. Et quelle serait la solution ? Un opportuniste qui se voit en homme providentiel et qui revendique de croire davantage à une démarche « christique » (sic) qu’à un programme ? Qui enfile les perles pour ne pas sortir du flou? Qui cherche à plaire à tout le monde au risque d’enchainer les contradictions voire les contresens historiques comme l’ont prouvé ses déclarations indignes sur la colonisation ? Enfin, que dire de son alliance avec François BAYROU, incarnation de la vieille politique faite de compromis et de compromissions et qui a ni plus ni moins fait élire François HOLLANDE en 2012 ? C’est ça l’attelage qui permettra à la France de se re-crédibiliser auprès de nos partenaires européens et étrangers, de tenir un cap fort et durable même lorsque cela sera difficile, en un mot d’être efficace et constant ?

Je ne le pense pas. Je le pense d’autant moins que le prochain Président de la République ne pourra obtenir de résultats que s’il dispose d’une majorité parlementaire qui lui donnera les moyens de réaliser son programme. Or, seul François FILLON peut disposer de cette majorité. Ni le Front National, ni « En marche » ne peuvent disposer de cette majorité. Le mouvement « En Marche » en est réduit à « recruter » ses candidats sur internet ! Quant à Marine LE PEN, elle ne pourra pas faire élire une majorité de députés que sur son seul nom. La réalité, c’est que ces mouvements seraient contraints de passer des alliances, des accords emprunts de calculs qui exploseront à la première difficulté et qui condamneront la France à l’immobilisme, l’impuissance et l’instabilité gouvernementale.

Cela fait cinq ans que nous souffrons de l'imbroglio politique que nous infligent François HOLLANDE et la gauche. Cela fait cinq ans que nous attendons cette élection présidentielle comme une délivrance et comme une chance, peut-être la dernière, pour permettre à notre pays d’être remis sur les rails de la réussite et de la fierté nationale. Le sursaut est possible car la France est pleine de ressources, d’énergie et d’envie. Le sursaut est à portée de main car les Français sont un peuple fier et généreux qui a tout pour réussir.

Il me semblait important de vous livrer cette réflexion à l’aube d’un choix vital. Nous devons bien mesurer les conséquences de chacun de nos votes à venir et des alternatives qui s’offrent à nous ou plutôt de leur absence.

La France n’a pas les moyens de tenter une aventure politique hasardeuse, quelle qu’elle soit, surtout après cinq ans d’errements et de reniements.

Ne lâchez rien

Bravo M. Le Député,
Tenez bon vous aussi. Ne lâchez pas.
La France a terriblement besoin d'hommes comme vous, comme M. Fillon... d'hommes et de femmes courageux et clairvoyants, qui veulent vraiment redresser la France, qui savent que la mondialisation est un fait qu'on ne peut plus mettre de coté, que les moyens de communication électroniques ou physiques abolissent les distances, que nous sommes en compétition avec le reste du monde, que nous devons être meilleur que les autres, et que ce sera difficile mais qu'il faut le faire maintenant.
Si vous y parvenez, les Français retrouveront la fierté d'être Français, la motivation de réaliser, de travailler, de chercher, de construire...
N'importe quel autre candidat nous précipitera dans le déclin ou, au mieux, dans l'attentisme.
Mais qu'attend t'on pour mettre en exergue, pour démontrer et démonter ce complot, véritable machination de destruction de la France?
Que pèsent les arguments des détracteurs de F. Fillon face aux enjeux pour la France, pour l'avenir de nos enfants ???
Ne lâchez pas.