Votre député

 Axel Poniatowski est né en 1951 à Rabat au Maroc.

Il a travaillé 25 ans dans le secteur privé,

Il a vécu à l’étranger,

C’est un citoyen engagé.

Sa femme Anne et lui ont trois enfants : Sébastien, Margot et Ashley. La famille s’est agrandie en accueillant Clémence, épouse de Sébastien et Fabrice, mari de Margot. Ils ont quatre petits-enfants Anna, Arthur, Casimir et Laure.

Il est maire de l’Isle-Adam depuis 1999 et député du Val d’Oise depuis 2002. Elu Président de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale en juillet 2007, il en est le Vice-Président depuis juillet 2012.

Il a l'expérience d'autres cultures, un avantage dans une circonscription qui compte plusieurs nationalités différentes. Il a vécu au total 13 ans à l’étranger ; d’abord enfant, au Maroc et aux Etats-Unis lorsque son père Michel Poniatowski était diplomate. Plus tard, il a vécu 5 ans aux Etats-Unis et 3 ans en Arabie Saoudite.

 

Il parle l’anglais couramment, l’espagnol correctement et a quelques notions d’arabe.

 

Ce qu'il apporte de neuf à l’Assemblée, ce sont 25 années d’expériences de l’entreprise. Il apporte de la réalité et du pragmatisme au sein d’une assemblée qui a parfois du mal à comprendre ce qu’est le quotidien des Français.

Il se définit comme un citoyen qui a décidé de consacrer un temps de sa vie au service de son pays. Etre député n’est pas une fin en soi, mais dans un pays démocratique, c’est le moyen de progresser sur les nombreux thèmes qui sont du domaine de la loi, et de défendre ainsi les intérêts de ses concitoyens.

 

Vous souhaitez me rencontrer?

Contactez Marie-Chantal Chopinet au 01.34.69.17.12

M'écrire?

Permanence parlementaire, BP 18 - 95290 L'ISLE-ADAM

Assemblée nationale: 126, rue de l'Université - 75355 Paris 07 SP

aponiatowski@assemblee-nationale.fr

 

Contact à l'Assemblée nationale:

Delphine Bonn : 01.40.63.66.86

Publications

 

 

Axel Poniatowski, Cécile Maisonneuve, Benjamin Franklin, Perrin, 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

Axel Poniatowski, Pourquoi les Français et les Américains ne se comprennent plus, Perrin, 2004.