Etiquettes

Affirmer la reconnaissance de la République française à l’endroit des harkis

Dans la continuité de mon soutien à la proposition de loi relative à la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des Harkis, consultable ici, je m’associe à la démarche de mon collègue Guillaume Larrivé qui présente une proposition de résolution affirmant la reconnaissance de la République française à l’endroit des Harkis.

Programme de François Hollande : Un boulet pour la compétitivité de la France

Les mesures présentées ce jeudi par le candidat socialiste, si elles étaient appliquées, mettraient gravement à mal l'effort de redressement engagé par le Président de la République et son Gouvernement depuis le début de la crise. L'application de ce programme se traduirait par l'affaiblissement de la France, l'aggravation des déficits et du chômage.

Génocide arménien: “Cette loi nuit aux intérêts de la France”

 

 

La France dégradée : un non évènement

La dégradation de la note souveraine de la France par l'agence de notation Standard & Poor's n’est pas un scoop. Largement anticipée depuis longtemps par les marchés, elle est même un non-évènement.

Siège européen et suppression du droit de véto au Conseil de sécurité de l'ONU: le parti socialiste n'est pas sérieux!

La proposition, signée par les verts et le parti socialiste, concernant l'attribution à l'Union européenne d'un siège au Conseil de sécurité de l'ONU, n'est ni sérieuse ni pertinente.

Le nucléaire français ne peut souffrir d'idéologie

La semaine dernière, sur fond d'imbroglio politique, socialistes et écologistes négociaient sur un coin de table la fermeture de centrales nucléaires françaises contre des circonscriptions électorales.

Un troc idéologique, assumé par la gauche, qui aura cependant eut le mérite de mettre en exergue l'enjeu économique et social du nucléaire en France, au delà de son aspect environnemental.

La crise, rendez-vous de crédibilité et de courage politique

L'actualité de ces dernières semaines s'est révélée d'une acuité particulière, évoluant au rythme et à la mesure des enjeux qui pèsent sur les économies européennes et mondiales.

 

Nicolas Sarkozy convaincant

Selon un sondage Opinion Way pour le Figaro, 55 % des Français interrogés ont trouvé le chef de l'État convaincant lors de son intervention télévisée du 27 octobre 2011, notamment sur la crise de l'euro, l'importance de soutenir la Grèce ou encore sur le travail du couple franco-allemand.

"Axel Poniatowski veut l'union budgétaire"

 

                                            >> Voir la vidéo